BLOG D'ABRACADACRAFT

22 Rue

Au 22 Rue de la blogosphère, habite une jeune femme qui tricote beaucoup, partage ses tutos au numéro ter, et co-anime avec beaucoup d'enthousiasme le Défi 13. Rencontre.

Qui habite au 22 Rue ?

Je suis Faustine, j’ai 37 ans, 3 enfants et j’habite dans le nord-ouest de la France aux portes de la Bretagne. Je travaille à trois-quarts temps.

Il me semble que votre blog est un des pionniers de la blogosphère …

J’ai ouvert mon premier blog en mai 2006 et celui-ci, il y a quatre ans et demi. Ensuite 22 Rue bis  est né pour proposer les tutos que je créais avant de le fermer en pensant qu’il était plus simple de tout mettre sur un seul blog,  jusqu’à ce que mes lectrices me disent qu’il était  plus facile de retrouver mes tutos sur un blog qui leur soit dédié. J’ai donc ouvert 22 Rue ter.

cardigan 22 rue

Vous êtes aussi à l’origine de plusieurs blogs collectifs …

Oui, j’ai participé à la création de « Autumn fever » avec Aurélie, puis  j’ai rejoint Emma et Aurélie qui avaient créé Tricot 13  et  nous nous sommes lancées dans l’aventure du "Défi 13",  avec Fred en plus de nous trois.

Qu’est-ce qui a motivé l’ouverture de votre premier blog ?

Je suis tombée sur le blog de Fred par le plus grand des hasards et c’est elle qui m’a donné envie d’essayer. J’ai rencontré Aurélie sur les blogs. Nous étions en congé parental en même temps et nous échangions souvent en privé et sur nos blogs. Ensuite, j’ai fait la connaissance d’Emma et nous avons décidé de nous rencontrer à Paris. On essaye d’ailleurs de s’y retrouver toutes les quatre, deux fois par an.

Et vous habitez 22 Rue quelque chose ?

Non, c’est juste un petit clin d’œil au jour de naissance de mes deux aînés.

Ça vous apporte quoi, d’avoir un blog ?

C’est une source d’échanges avec des gens qui ont les mêmes passions, les filles de trente ans qui tricotent se faisant rares. Cela m’a permis aussi de trouver plein de nouveaux modèles, patrons, boutiques et de rencontrer des filles qui n’habitent pas très loin de chez moi et qui sont devenues des amies. Ecrire me plaît également beaucoup. Avec mon blog, j’ai pu faire des progrès en matière de photographie par exemple même s’il me reste encore beaucoup à apprendre. C’est aussi l’intérêt de la chose, en dehors du fait de pouvoir discuter avec d’autres personnes.

Une ouverture sur le monde …

Oui. D’un côté c’est formidable, mais de l’autre beaucoup d’envies naissent. Parfois trop d’ailleurs, avec des sites comme Ravelry (communauté des passionnées de laine, ndlr) qui diffusent sans cesse de nouveaux modèles. Et en même temps il est  intéressant de découvrir autre chose que les seuls modèles proposés dans l’unique magasin de laine d’une petite ville.

Vous avez toujours tricoté ?

J’ai appris petite, vers 8-9 ans, avec ma maman. Il y a eu quelques périodes où je n’ai pas tricoté, mais depuis l’âge de 18-19 ans je tricote tout le temps.

Vous avez tout appris enfant ?

Ma maman m’a enseigné les bases : point mousse, jersey, côtes. Et petit à petit je me suis perfectionnée sur internet. Que ce soit avec les modèles proposés ou sur des vidéos quand je ne sais pas faire comme la technique du top-down (modèle tricoté de haut en bas, en une seule pièce, ndlr) qui ne se fait pas beaucoup dans les modèles en français ou le grafting (mode d’assemblage)...

Vous tricotez combien de modèles chaque année ?

Environ une trentaine. Pour toute la famille sauf pour mon mari (hormis une écharpe de temps à autre). Celle pour qui je tricote le plus est Zélie, ma petite dernière. Je tricote un peu plus pour moi ces derniers temps. Pour les garçons, les modèles se font rares  et techniquement parlant, ils sont moins intéressants…

Votre fille aînée tricote ?

Elle a appris mais n’accroche pas plus que ça. Par contre elle se met à la couture et a cousu plusieurs doudous de La sardine. Au départ la couture est quelque chose de plus gratifiant. Il est plus facile de parvenir à un résultat satisfaisant qu’en tricot. Le tricot, c’est l’apprentissage de la patience et de la lenteur.

Vous aviez aussi appris la couture lorsque vous étiez enfant ?

J’avais appris petite, avec ma mère et au début je n’aimais pas ça du tout. Il faut dire qu’elle me faisait faire des ourlets de torchons …

Et vous avez repris il y a longtemps ?

J’ai dû m’y mettre réellement il y a environ six ans. Avec les patrons Citronille découverts sur internet. J’ai acheté ma première machine à coudre avec un peu d’appréhension parce que c’est un investissement et que je n’étais pas sûre que ça me plaise.

chemisier 22 rue

Quid du crochet ?

J’ai un tout petit peu appris il y a deux ou trois ans mais sans avoir de coup de coeur. Je m’y suis vraiment mise cet été, mais plus dans un esprit déco car je trouve que le crochet  offre moins de possibilités que le tricot.

C’est l’émulation des blogs ?

Ce sont les plaids de Petite Pimprenelle qui m’ont donné envie de tout reprendre.

C’est un moyen de finir vos pelotes ?

C’est ce que je m’imaginais au départ. Mais  finalement le crochet consomme beaucoup de laine et comme j’aime choisir des couleurs, les assembler, je préfère acheter de la laine et crocheter avec seulement 4 ou 5 couleurs différentes plutôt que d’utiliser tous mes restes de laines.

En parlant d’acheter, vous vous fournissez où ?

Je vais souvent à la Droguerie qui n’est pas très loin de chez moi, mais aussi chez Laine et tricot ou chez Citronille. Déjà, lorsque j’étais étudiante  je prenais plaisir à aller choisir et acheter de la laine, à  regarder les couleurs et à toucher les matières.

Vous tricotez tous les jours ?

J’emmène mon tricot partout. Tous les soirs, je sors les aiguilles. Il m’arrive de lire et tricoter en même temps. Je tricote aussi en voiture, dans le train … dès que je peux en somme.

Parmi vos activités créatives, qu’est-ce que vous préférez ?

Le tricot. Je trouve qu’il y a plus de possibilités dans les points de tricot que dans le crochet, mais peut-être parce que je connais mal le crochet. Les modèles de vêtements me plaisent moins et sont moins nombreux, me semble-t-il.

plaid crochet 22 rue

Vous avez un créateur préféré ?

Jared Flood. J’aime beaucoup ce qu’il fait pour les adultes. Pour les petits, je préfère bidouiller.

Des idées pour aujourd’hui et pour deux mains ?

Je tricote un petit gilet en dentelle pour Zélie et je crochète un plaid. En couture je viens de terminer une robe japonaise en Liberty® pour le Défi 29.

Et si comme toutes les fées des contes vous aviez un super pouvoir, ce serait ?

Comme beaucoup d’avoir plus de temps et de travailler un peu moins.

par Nathalie | 8 Mars 2012

Publier un nouveau commentaire

commentaires

Facebook Connect

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
  • Par Sonia, le 04 mai 2012 à 15:30

    Merci pour ce portrait. Je lis le blog de Faustine depuis longtemps et je suis contente d'en savoir un peu plus sur son univers.

  • Par Mme Archibald, le 08 mar 2012 à 22:19

    oh chouette ! voilà que je découvre 22 ter ! encore une fée qui va me donner envie de bosser (mais les fées... elles font pas pour nous ? ah ah ah ! ;-)

  • Par ambrune, le 08 mar 2012 à 15:56

    Superbe prénom pour cette super créatrice vraiment sympathique! Quel beau portrait une fois encore!

  • Par Nathalie, le 08 mar 2012 à 11:47

    @lorraine : vous trouverez plein de tutos de plaids sur Ravelry, il suffit de fouiller, certains sont gratuits et d'autres payants.

  • Par lorraine, le 08 mar 2012 à 11:36

    Bonjour les crocheteuses,
    J'ai flasché sur ce plaid. peux t on avoir les explications; merci

    amitiés

  • Par Lo*, le 08 mar 2012 à 10:47

    Quel joli portrait... Bravo Faustine pour ton si joli blog

  • Par Quilon, le 08 mar 2012 à 10:23

    Contente de retrouver Faustine ici, dont j'ai découvert le blog via Ravelry. Ce qu'elle ne dit pas (ou pas assez), c'est qu'elle crée elle-même de super modèles, à la fois simples et originaux, et qu'elle les met à la disposition de tous. J'en ai déjà réalisés plusieurs (je suis même en train d'en faire un) et je trouve qu'ils sont vraiment très bien. Merci à elle !

  • Par Catherine, le 08 mar 2012 à 10:13

    Si je t'ai donné envie de crocheter Faustine, c'est bien toi qui m'a fonné envie d'apprendre (sur le tard) le tricot ! Très agréable de te découvrir un peu plus ;)