BLOG D'ABRACADACRAFT

Thalicréations

Ses créations apparaissent régulièrement dans la sélection Abracadacraft et la qualité de son travail nous émerveille à chacune de ses publications… Rencontre avec une tricoteuse-crocheteuse aux doigts de fée !

Bonjour Thali, ton blog est prolifique mais tu es toi-même très discrète… Peux-tu dire quelques mots sur celle qui est derrière le clavier de Thalicréations ?

Je m’appelle Nathalie. Je vis dans une petite ville près de Lille avec nos 2 grandes filles. Dans la vie, je suis assistante maternelle, et Thali, le pseudo que j’ai choisi pour mon blog, est justement le petit nom que m’a donné une petite fille que je garde. A côté de mon travail, j’ai une grande passion pour les arts du fil que je suis heureuse de partager à travers mon blog, Thalicréations.

Tu maîtrises à la perfection le tricot et le crochet. Quel a été ton parcours pour développer un tel savoir-faire ?

En fait, c’est une passion familiale. Ma grand-mère et ma mère pratiquaient elles aussi le tricot et le crochet. J’ai surtout appris avec ma grand-mère pendant les vacances scolaires de mon enfance et aussi avec un livre très bien expliqué que ma mère m’avait offert et que j’ai ensuite transmis à ma fille. Et puis j’ai vraiment amélioré ma technique avec chaque projet : jamais je ne me suis limitée en me disant "je ne sais pas faire donc je ne vais pas tenter…", j’ai toujours cherché à apprendre et à progresser. Et j’ai eu aussi la chance de travailler pour Phildar pendant quatre ans et demi en plus de mon activité professionnelle. Je réalisais les modèles de leurs catalogues et j’ai beaucoup appris à travers cette expérience.

Est-ce que tu peux nous parler un peu de ton travail pour Phildar ?

C’est une amie qui travaille chez Phildar et qui crée des modèles pour les catalogues depuis plusieurs années qui m’avait incitée à postuler pour eux. Disons que quand je me suis sentie prête, elle a parlé pour moi ! J’ai alors du me présenter avec un échantillon de mes réalisations que j’avais bien classées par catégories : les irlandais, le jersey, les points fantaisie, le crochet à part… La personne que j’ai rencontrée a alors examiné méticuleusement mon travail et avant même d’avoir tout regardé, elle m’a dit que c’était bon. J’ai juste du changer ma façon de monter les cols pour adopter leur technique. Mon premier projet pour eux a été des moufles et un béret dans un fil peluche avec lequel il était difficile de voir les mailles ! Et après, le premier vrai grand projet a été un pull pour homme qui a tout de suite fait la couverture du catalogue hommes. Ca a été une vraie fierté et beaucoup d’émotions ! S’en sont suivies plus de quatre années où j’ai beaucoup tricoté : je tricotais pour les catalogues Phildar, je faisais des recherches de points pour les stylistes et les cadences étaient très denses. Presque à chaque projet, j’ai découvert de nouveaux points, de nouvelles techniques ! Ca a été une période pleine de partage, d’émotions, de conseils. J’ai eu l’occasion de me former aussi à l’utilisation des machines à tricoter. C’était un autre monde ! Ca a bouleversé mes habitudes, tout ce que je pensais connaître du tricot, j’ai découvert tellement de nouvelles techniques ! Ca a vraiment été une expérience très forte.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de créer ton blog ?

En fait, j’ai eu un problème de santé il y a quelque temps et quand j’ai commencé à aller mieux, j’ai réalisé qu’il fallait que je laisse des traces de ce que je savais faire pour mes filles qui étaient encore jeunes. Et puis, j’avais envie aussi de partager ce que je faisais avec ma sœur qui habite à une heure de route de chez moi. J’ai donc créé un premier blog qui s’appelait « Le blog de Thali, activités pour petites mains ». Mais j’avais des soucis avec mon premier hébergeur et j’ai donc changé pour Wordpress en créant ce nouveau blog, Thalicréations. En moins d’un an, ce nouveau blog a passé la barre des 1000 visites par jour !

    

Ton blog est extrêmement généreux. Tu offres énormément d’astuces, de conseils techniques et tu partages systématiquement tous tes tutos. Est-ce que tu n’as jamais eu envie de vendre tes modèles ?

 

En fait, pour l’instant, il me semble que la plupart de mes modèles sont assez simples et basiques et que toute bonne tricoteuse qui les observe peut retrouver par elle-même le modèle. En revanche, pour quelques modèles plus élaborés et qui m’ont vraiment demandé beaucoup de travail, comme le yoshi au crochet par exemple, c’est vrai que j’hésite un peu…

Tes créations correspondent à des envies personnelles ou est-ce que tu réponds à des demandes extérieures ?

Un peu les deux en fait. Par exemple, mon béguin à étoiles a été tricoté pour une maman qui avait envie d’un modèle de ce type, et j’ai eu l’idée d’ajouter la rosace à étoile pour avoir la forme incurvée de la tête. Parfois, c’est à partir des boutons que je crée des modèles qui les mettront en valeur, comme le gilet Coquelicot par exemple. Et parfois aussi, l’inspiration vient tout simplement au fil d’une promenade ou d’une visite. Les vitraux de la cathédrale de Reims m’ont ainsi inspiré le plaid en granny vitrail…

Et parfois même ce sont les commentaires de tes lectrices ! Comme dans le cas de ton mug hippocampe si je me souviens bien…

Oui, c’est vrai. Une personne avait créé un mug flamand rose et une lectrice avait dit qu’elle rêverait elle-même d’un mug hippocampe. J’ai regardé dans mon stock de fil et de boutons ce que j’avais et j’ai relevé le défi et créé ce tour de mug. Le modèle a ensuite beaucoup voyagé puisqu’il a été sélectionné comme meilleure création du mois de septembre sur un site en Chine !

Est-ce que tu as beaucoup de nationalités différentes dans les visiteurs de ton blog ?

Oui ! En fait, ça me dépasse un petit peu : chaque jour, 45 nationalités se croisent sur mon blog. Il y a des visiteurs du monde entier !

  

Est-ce que tu as d’autres passions créatives en plus du tricot, du crochet, de la photo (l’un des plaisirs de ton blog) et du jardinage ? (ndlr : Les fleurs du jardin de Nathalie aparaissent régulièrement sur les photos de ses créations en laine)